Collection: Maillots des équipes professionnelles historique

Les équipes championnes nourrissent la légende du cyclisme

Anquetil et Poulidor, Merckx et Gimondi, Coppi et Bartali… depuis toujours le cyclisme vit de duels célèbres et de grandes rivalités. L’histoire est faite de chroniques de champions sans âge, capables d’escalader les barrières générationnelles et de graver leurs noms dans la légende du cyclisme. Leurs noms et leurs visages restent fortement liés aux maillots qu’ils portaient. Ce sont réellement les couleurs des maillots, avec leur inscription aux couleurs du passé, qui attisent l’imagination et font revivre ces émotions de jeunesse. Il suffit de les porter pour faire un véritable voyage dans le temps.

Le maillot Bic raconte l’histoire du vieux Jacques Anquetil et du jeune Luis Ocaña, le seul coureur capable de mettre en difficulté Eddy Merckx sur le Tour de France. Le “Cannibale” revit avec les couleurs de la mythique Molteni, la grande équipe dans laquelle on courait “tous pour un” discuter. Une équipe dans laquelle les suiveurs auraient pu aspirer au rôle de capitaine dans d’autres formations. La légende de Merckx retentit aussi dans le rouge et blanc de la Faema, l’équipe grâce à laquelle on lui a collé l’étiquette de sprinteur et grâce à laquelle il a découvert qu’il était capable de gagner les grands Tours. Lorsqu’on parle de Merckx notre pensée va vers l’heureux Gimondi enveloppé dans le maillot bleu de Salvarani, l’équipe qui a dominé pendant dix ans la scène cycliste italienne avec des formations constituées de coureurs forts et hétérogènes tels que Baldini et Pambianco, Ornés et Motta, Zandegù et Balmamion, Chiappano et Zilioli.

Les coloris violet et jaune du maillot Mercier Bp évoquent la détermination de Raymond Poulidor, le coureur le plus aimé de France, qui a etè capable de monter huit fois sur le podium de la Grande Boucle sans jamais arriver à mettre le maillot jaune : un record inégalé.
Le design “américain” du maillot Brooklyn raconte l'histoire romanesque de Roger De Vlaeminck - devenu « monsieur Roubaix » après avoir aprivoisé 4 fois les pavès francaises, aussi que les sprints irrésistibles de Patrick Sercu, aussi bien sur route que sur piste.

Et enfin ceux qui aiment l'histoire du cyclisme ne peuvent s'empêcher de s'enthousiasmer devant le maillot Ferretti, l’ « équipe-famille » créée par Alfredo Martini avec les Petterson, quatre frères suédois arrivés en Italie pour apprendre le métier de cycliste : l'un d'eux, Gosta, l'a si bien appris qu'il a même réussi à gagner un Giro d'Italia.

Home Maillots Maillots des équipes professionnelles historique
33 produits
  • Maillot Zonca
    Prix normal
    €185,00
    Prix réduit
    €185,00
    Prix normal
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé